Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog, créé en octobre 2006, a pour mission de partager nos passions en musique,  cinéma, bouquins et plein d'autres choses encore.

De Nantes à Brest, puisque ce sont les villes qui bornent notre éloignement géographique, nous utilisons le blog comme canal de nos coups de coeur !

Ce site est bien sûr ouvert à la famille, aux amis et à tous ceux qui passent pas là. N'hésitez pas à réagir aux articles en y mettant vos propres commentaires.

Pour suivre l'actualité du site, vous pouvez aussi vous inscrire à la "newsletter".

Bonne visite !

dossier Beatles

 

 

Recherche

Articles Récents

2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 23:16

Film français de Diane KURYS

Avec Sylvie Testud, Pierre Palmade, Lionel Abelanski, Jeanne Balibar, Denis Podalydès... 

Sorti le 11 Juin 2008


Décidément, les biographies filmées (Biopics pour les anglophiles) sont à la mode. Après le succès de « La Mome » dans lequel Marion Cotillard avait épaté pour son interprétation très réaliste d’Edith Piaf, voici, dans le même registre tragique, Sylvie Testud dans la peau de Françoise Sagan. Là encore, l’actrice est sidérante de vérité. Pas facile d’incarner des personnalités aussi connues et pourtant, c’en est bluffant. L’attitude, la diction, la gestuelle, tout y est.


Pas rigolote, la vie de l’écrivain. Issue d’un milieu bourgeois, la jeune Françoise va accéder immédiatement au succès littéraire. Tout pourrait lui sourire : Elle est riche, inspirée, plutôt mignonne, est entourée d’une cour d’admirateur. Mais hélas, rien ne va comme elle veut. Un mauvais mariage, un accident de voiture, une dépendance à l’alcool et aux drogues, un penchant pour les jeux d’argent, autant de difficultés qui vont pourrir sa vie.

 

 
Sa liberté, ses fantaisies lui coûtent cher et ne la rendent pas heureuse, loin s’en faut. Instable, versatile, ne supportant pas la contradiction, elle a un besoin constant d’être adulée, peu importe que les flatteries soient sincères. Elle brûle la vie par les deux bouts jusqu’à une fin, pitoyable. Palaces, casinos, champagne, voitures de luxe, rien n’y fait. Une vraie démonstration du dicton « l’argent ne fait pas le bonheur ». Et pourtant, c’est ce qu’elle semble chercher à tout prix mais sans en trouver la recette.


La vie de Sagan est une mine pour les scénaristes : Les rebondissements s’enchaînent et méritent les presque deux heures de projection que l’on ne voit pas passer. A la sortie, on en sait beaucoup sur la vie mais peu finalement sur son œuvre. J’imagine que les ventes de « Bonjour Tristesse » doivent connaître un certain regain ces jours ci.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
On l'a vu dès le jour de sortie. Une belle réussite, ce film. Et une grand performance d'actrice.Je conseille chaudement le film.Migwell
Répondre