Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog, créé en octobre 2006, a pour mission de partager nos passions en musique,  cinéma, bouquins et plein d'autres choses encore.

De Nantes à Brest, puisque ce sont les villes qui bornent notre éloignement géographique, nous utilisons le blog comme canal de nos coups de coeur !

Ce site est bien sûr ouvert à la famille, aux amis et à tous ceux qui passent pas là. N'hésitez pas à réagir aux articles en y mettant vos propres commentaires.

Pour suivre l'actualité du site, vous pouvez aussi vous inscrire à la "newsletter".

Bonne visite !

dossier Beatles

 

 

Recherche

Articles Récents

22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 22:25

Dans notre série "Les chansons des Beatles à la loupe"

GET BACK - 2ème partie

1ère partie : ici

Get Back voit le jour en France sous forme de 45 tours (single, soit 2 titres, le deuxième étant le lennonien "Don't Let Me Down") le 15 avril 1969, soit 4 jours après son homologue anglais, ce qui n'est pas si mal pour l'époque ! 

Encore une fois, la pochette française n'a rien à voir avec l'anglaise et nous présente une photo du quatuor en noir et blanc sur fond rouge. Le même design (y compris le lettrage) sera appliqué pour le single suivant "The Ballad Of John and Yoko" / "Old Brown Shoes" qui paraîtra le 29 mai 1969.

Il est intéressant de noter que des longues et glaciales séances de janvier 1969, seul ce 45 tours émergera... avant la parution du 33 tours Let It Be en 1970.

 

Le rock&Folk n°29 (Juin 1969) en fera une critique assez mitigée sous la plume de Kurt Mohr :

"Bien décevante, cette dernière production des Beatles. Joli, pas mal (en particulier "Don't Let Me Down") mais enfin, cela, cinquante autres groupes auraient pu le faire. Ce n'est pas la simplicité que je déplore, mais l'absence d'inspiration. Ce n'est pas une raison pour se mettre à les haïr sauvagement. Après tout, eux aussi ne sont qu'humains : on avait un peu tendance à l'oublier. La présence de Billy Preston, l'organiste de Ray Charles, ne suffit pas non plus à élever ce disque au rang des chef-d'oeuvres immortels".

Et pourtant...

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
L'est bien gentil le gars Kurt, mais Get Back ça reste quand même une référence, non ?Pochette pas terrible (avec une photo qui n'est pas de l'époque des Get Back sessions) mais diablement collector !Migwell
Répondre
P
C'est ça qui est intéressant avec les critiques de l'époque Les journalistes n'avaient aucun recul sur l'oeuvre et pouvait passer à côté d'un chef-d'oeuvre et par ailleurs porter au pinacle un truc qui aujourd'hui est complètement passé aux oubliettes !
Philippe