Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog, créé en octobre 2006, a pour mission de partager nos passions en musique,  cinéma, bouquins et plein d'autres choses encore.

De Nantes à Brest, puisque ce sont les villes qui bornent notre éloignement géographique, nous utilisons le blog comme canal de nos coups de coeur !

Ce site est bien sûr ouvert à la famille, aux amis et à tous ceux qui passent pas là. N'hésitez pas à réagir aux articles en y mettant vos propres commentaires.

Pour suivre l'actualité du site, vous pouvez aussi vous inscrire à la "newsletter".

Bonne visite !

dossier Beatles

 

 

Recherche

Articles Récents

14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 19:37

MEMORY ALMOST FULL

La critique des Inrockuptibles

(n°602 du 12 juin 2007)

Avant propos (par Philippe) : Lorsque vous lirez l'article qui suit vous comprendrez aisément (en particulier si vous avez déjà lu ma critique) que j'ai failli m'étranger à sa lecture. Mais, souhaitant offrir aux fidèles de ce blog un vaste panorama de la critique français, je ne pouvais occulter celle des Inrockuptibles.

Admirateur de Paul McCartney, prépare ton paracétamol : tu vas souffrir !

Pop.  Deux ans après un exploit de grâce, retour à la paresse.

 
La carrière post Beatles de Paul McCartney, tout bien considéré, s'équilibre entre les plaines, crevasses et vallons ponctués de trop rares sommets pour un type de cette envergure. Chaos and Creation in the Backyard, en 2005, risque de rester dans cette cartographie forcément déceptive comme un col hors catégorie, une inespérée culmination. L’espoir que perdure cet état de grâce est aujourd'hui douché par la parution de Memory Almost Full, nouvel album qui voit à nouveau Macca accuser son âge, enfiler ses pantoufles tout en insultant son génie et en laissant infuser dans les eaux stagnantes d’une pop sans identité ni épaisseur.
D’ailleurs, si cet album est comme on sait la première parution du label fondé par la chaîne de café Starbucks, c'est d'une véritable tisane dont il s'agit, voire d'une purge dans ses pires moments. Composées en grande partie avant Chaos and Creation.., il est possible que certaines chansons ici réchauffées fassent partie de celles que Nigel Godrich avait renvoyées à la (brave) face de son prestigieux client. Soit treize rogatons orchestrés avec un goût parfois très limite - certains sons FM 80 se rappellent à nos douloureux souvenirs -, avec quelques trop rares éclairs (les ballades You Tell Me et The End of the End, en étant généreux) pour provoquer ne serait-ce qu'un début d'étincelle. La "mémoire presque pleine" du titre n'est en tout cas pas la nôtre, qui ne s'encombrera pas longtemps de ce disque pour rien. Christophe Conte.
Partager cet article
Repost0

commentaires

D
trop dur... sons fm80... ça c'est de l'insulte... il a deja fait un album se christophe conte pour savoir si c'est aussi facile... et puis peut etre que paul cherche quelque chose d'hier ou de son fort interrieur et donc sans trouver l'envie d'un nouveau paul...
Répondre