Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog, créé en octobre 2006, a pour mission de partager nos passions en musique,  cinéma, bouquins et plein d'autres choses encore.

De Nantes à Brest, puisque ce sont les villes qui bornent notre éloignement géographique, nous utilisons le blog comme canal de nos coups de coeur !

Ce site est bien sûr ouvert à la famille, aux amis et à tous ceux qui passent pas là. N'hésitez pas à réagir aux articles en y mettant vos propres commentaires.

Pour suivre l'actualité du site, vous pouvez aussi vous inscrire à la "newsletter".

Bonne visite !

dossier Beatles

 

 

Recherche

Articles Récents

15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 19:47

Mademoiselle K - Ca me vexe (EMI - 2006)

Découverte en rentrant du boulot en écoutant radio Nova, j’avais immédiatement accroché au style de cette mystérieuse Mademoiselle K. Le temps passant, j’oublie son existence quand – de passage à la FNAC de Nantes – je tombe nez à nez sur son album ; 9€90, ça ne vaut pas la peine d’hésiter : emballé, c’est pesé !

Premier bilan après une semaine d’écoute : Positif. Mademoiselle K sonne définitivement rock, du brut, avec futal en cuir, coupe à la garçonne, vieille Fender saturée : nul doute, ça sent la sueur, tranchant évidemment avec les productions féminines actuelles (je ne citerai personne). Du bon vieux riff rock, parfois relevé par la section rythmique qui donne un groove funky appréciable (cf. le titre « Ca me vexe »).

Les thèmes abordés dans les chansons ne surprennent pas forcément par leur originalité, cependant ils sont toujours traités de façon originale : évoquer une rupture ? Ok, mais pas question de pleurnichages pour midinettes, ça s’appelle « Crève », et ce titre évoque assez bien l’ambiance de la chanson. J’aime bien aussi le texte de « Ca sent l’été » dans lequel Miss K. cherche entre autre un moyen de se venger du jury qui lui a fait foirer son capès…

 

 

Mais au fur et à mesure des écoutes, on comprend vite que sous le cuir se cache une sensibilité à fleur de peau, ce qui donne aux chansons une dimension bien à elles que les amateurs de rock à six cordes ne doivent pas tarder à découvrir.

Partager cet article
Repost0
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 13:06
Emilie SIMON
VEGETAL
Barclay / Universal Music France – 2006
 
Voilà un disque dont je reporte sans cesse la critique depuis son acquisition il y a plus d’un mois. A dire vrai, c’est un album pas si évident finalement. Déjà faudrait savoir à quoi nous avons affaire : de la chanson ? de l’électro ? Emilie Simon, au solide bagage (DEA de musicologie, IRCAM) est particulièrement connue pour sa musique du film « La Marche de l’Empereur » récompensée aux victoires de la musique.
 
A la base, il y a cette fameuse prestation dans « Taratata » l’année dernière. La musicienne y chantait le très convaincant « Fleur de saison » dans une tenue plutôt sexy et avec un charme dans l’interprétation qui ne pouvait laisser un homme normalement constitué indifférent.
 
Quelques mois plus tard, me souvenant de cette superbe prestation, j’achète les yeux fermés « Végétal ». Les notes de pochettes sont vite lues : Ecrit, composé, arrangé, programmé et réalisé par Emilie Simon. Au moins, pas trop de noms à retenir. Sur le titre, Emilie s’explique « Au cours de l’enregistrement, je me suis rendue compte qu’il y avait de nombreux éléments végétaux dans mes chansons, des fleurs en particulier… La thématique poétique de l’album est partie de là, et « Végétal » comporte un lien poétique aussi bien au niveau des textes que des textures sonores ».
 
Là ou ça se complique, c’est l’écoute. Au départ, donc, pas trop fan. Je sais pas ce qui se passe. Trop d’électro ? mélodies pas toujours évidentes ? voix pas exceptionnelle ? Bon, laissons le temps passer… Entretemps, je fais écouter la chose à mes partenaires du blog Cécile et Benoît et là encore, les avis sont partagés (non, je ne cafterai pas !) Aujourd’hui je commence à me faire une opinion. En fait, à mon goût, il y a dans cet album du très bon et du plutôt moyen.
 
Comme je suis du genre à positiver, je retiens particulièrement les titres :
·        1 – Annie
·        2 – Fleur de saison
·        3 – Le vieil amant
·        9 – Rose hybride de thé
·        12 – my old friend
·        13 - en cendres
 
J’ai un gros faible pour « Rose hybride de thé » en particulier lorsque je suis un peu las de ma 150ème écoute de « Fleur de saison ». Une belle réussite tant au niveau de la sonorité du texte que des arrangements musicaux. En dehors de ces 6 titres, il reste tout de même quelques belles pièces.
 
“Végétal” est le 3ème album d’Emile Simon (après un premier disque éponyme sorti en 2003 et la BO évoqué plus haut). La presse musicale la compare parfois à Kate Bush sans doute pour une proximité vocale mais aussi pour l’excentricité des arrangements.
 
A noter enfin parution d’un live à l’Olympia (CD ou DVD) dans les bacs le 5 mars.
 

Partager cet article
Repost0
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 20:55

 

The FRATELLIS

Costello Music

Universal / Island Records - 2006

 

 Première bonne surprise musicale de l’année 2007. En tous cas pour moi car l’album est déjà sorti en septembre 2006 en Grande Bretagne.

 

 

Voilà l’affaire : un trio fait son petit effet dans les pubs de Glasgow, Ecosse. Un rock basique : guitare, basse, batterie, des rythmes fédérateurs qui sentent bon la bière et, fait plus rare, un certain talent pour la mélodie. Ce qui nous donne autant de hits réels ou potentiels que de chansons ou presque. Les influences sont là, des vieux relents des Kinks, une touche de T. Rex (le tube « Chealser Dagger ») et pourquoi pas des Beatles (écoutez Doginabab par exemple, très lennonien).

  

La presse musicale anglaise (Mojo pour ne pas le citer) a qualifié The Fratellis de « best new band in Britain". Rock&Folk colle à l’album 4 étoiles tandis que Patrice Le Berre, journaliste au Télégramme de Brest, me déclarait l’autre soir que c’était son album préféré de l’année 2006.

 

Par chance, j’ai réussi à dégotter un pressage 33 tours : une si belle pochette, ça le vaut !

Jetez un petit coup d’œil sur le site de groupe. Vous rallierez-vous à l’enthousiasme général ?

http://www.thefratellis.com/

Lire la critique de Télérama (9 décembre 2006)

Partager cet article
Repost0
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 14:29

Eh oui, Damien, c'est bien toi le gagnant de notre dernier jeu du vinyle !!!

Pour une fois, la couleur du vinyle n'était d'aucun secours.

La réponse de damien (voir ses commentaires) est tout à fait exacte puisque trois des plus fameuses lames du rock anglais en effectivement séjourné au sein des Yardbirds.

- Eric Clapton que l'on ne présente plus, qui ira fonder Cream par la suite

- Jeff Beck, peut être moins connu du grand public mais excellent guitariste.

Jimmy Page qui fondera Led Zeppelin aussitôt l'épisode yardbird passé.

Le vinyle ayant servi à illustrer ce petit jeu est une récente édition italienne de "Having A Rave Up" bénéficiant d'un travail exceptionnel au niveau du son : le producteur de l'époque, Giorgio Gomelsky, s'étant personnellement chargé de retrouver les bandes originales et de nombreux inédits, et usant de toutes les techniques modernes, est parvenu à nettoyer et isoler chaque piste. Le résultat est éblouissant.  

Partager cet article
Repost0
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 10:04

A la demande de Damien, voici un nouveau jeu du vinyle.

Attention ce week-end, c'est du force 4 !

1er indice :

Ce groupe anglais eu le privilège de compter en son sein 3 guitaristes majeurs de l'histoire du rock (à l'époque on disait Guitar Héros)

2ème indice : Cet album figure en très bonne place dans la "Discothèque idéale"  de Philippe Manoeuvre (éditions Albin Michel - 2005)

Si ça ne suffit pas, je mettrai un 3ème indice dans le courant du week-end !

philippe  

 

Partager cet article
Repost0
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 13:00
John LENNON
45 tours
Apple / EMI - 6 février 1970
Références Françaises Pathé Marconi 2 C006-91149
 
On ne sait toujours pas quelle mouche a piqué John Lennon le matin du 26 janvier 1970. Ce dont on est sûr, c’est qu’il était particulièrement inspiré. John écrit la chanson au petit déjeuner, à midi il convoque une bande de copain musicos et l’après-midi, avec l’aide du producteur Phil Spector, ils enregistrent. Ainsi il téléphone à George Harrison :  « Je viens de terminer la chanson et il faut l’enregistrer tout de suite ! Ca s’appelle Instant Karma. Je veux l’enregistrer ce soir et qu’elle soit dans tous les magasins demain matin ! ». Réunis pour la circonstance, on trouve également Klaus Voorman à la basse, Billy Preston (1) aux claviers, Alan White à la batterie ainsi que Mal Evans, homme à tout faire des Beatles, aux percussions.
 
Le vœu de Lennon ne sera pas exhaussé : le single ne sera dans les bacs que le 6 février, soit 11 jours plus tard.
 
La structure du morceau est simplissime. En fait, là où le génie de McCartney s’exprime dans la complexité de l’harmonie, celui de Lennon est bien dans la simplicité absolue, « Imagine » étant le plus bel exemple. Sur « Instant Karma » les accords sont martelés au piano, soutenus par une partie de batterie bien en avant et remarquablement interprétée par Alan White, quelques percussions, une basse discrète et la voix qui chante dans l’urgence, noyée dans une puissante chambre d’écho, marque de fabrique du producteur. Celui qui me dira avoir entendu une note de la guitare de George m’enverra un émail me précisant bien à quelle seconde de la chanson il l’a percue. En fait, il semblerait que plusieurs pianos aient été utilisés, George a sans doute laissé sa guitare aux vestiaires pour participer au « mur du son » si cher à Phil Spector.
 
Au final, je considère ce titre comme un chef d’œuvre à la fois de John et de Phil Spector tant le travail de production contribue à la réussite de l’enregistrement.

La pochette du 45 tours anglais
 
(1) Les biographes ne mentionnent pas tous Billy Preston au piano.
Partager cet article
Repost0
12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 19:04

C'est bien Deep Purple in rock la réponse exacte de notre 3ème jeu du vinyle.

Notre gagnant cette semaine est bien Jean-François qui a battu tous ses adversaires au chrono. Bravo !!! Son commentaire désobligeant sur "les gros graisseux" lui vaut tout de même un amical carton jaune.

Deep Purple In Rock est considéré comme l'un des tous premiers disques de rock. Pour un petit rappel de la bio de Deep Purple, cliquer ici

Sinon, j'accède volontiers à la requête de Damien : oui, j'ai encore de quoi faire un "jeu du vinyle" supplémentaire. Je le met donc en ligne dès samedi matin !

 

Bonne semaine à tous !

Partager cet article
Repost0
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 13:17

3ème et dernière semaine !

Allez on remet le couvert ! Cette fois je vous donne direct des indices efficaces.

INDICE SUR LE DISQUE :

INDICE SUR LE GROUPE :

Il fut l'un des quatres guitaristes de ce groupe et décéda d'une overdole en 1976.

Allez, c'est à vous !

Partager cet article
Repost0
5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 20:38

réponse au jeu du vinyle - 2

J'admets que cette fois c'était moins évident...  La couleur rose était un indice, mais finalement plutôt maigre.

La révélation de l'année n'a rien fait avancer mais l'allusion à la lune s'est avérée source d'inspiration.

C'est donc Animals qu'il fallait découvrir ! Cet album qui suit Wish You Where Here n'a pas connu un succès exceptionnel (je veux dire à l'échelle Pink Floyd, tout de même !). A sa sortie une version rose (un peu plus chère) était proposée. Votre serviteur, qui ne travaillait pas encore à l'époque, cassa sa tirelire car Pink Floyd il était méga fan. Tee shirt, posters des artistes si cools, jeu de lumière à deux balles dans la chambre pour écouter ce fantastique quatuor. Bref, c'était pas rien Pink Floyd à cette époque ! Ce disque est tout de même excellent, très élaboré musicalement, Animals annonce la dureté de The Wall, qui verra le jour deux ans plus tard, et des titres comme Sheep notamment avec son intro au piano Fender Rhodes ou encore Dogs avec le solo de guitare de David Gilmour sont des pièces majeures de l'oeuvre du Pink Floyd. Un album a redécouvrir !

Donc notre gagnant de cette semaine est Damien !!! Bravo à lui.

A vendredi pour un troisième et dernier jeu (faut pas abuser). Je vous promets un faisceau d'indices plus exploitables !

Partager cet article
Repost0
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 18:00

LE JEU DU VINYLE - 2ème semaine !!!

Devant le succès incroyable de notre nouveau jeu (au moins 3 participations et la réponse trouvée en 2 secondes), je vous propose de renouveler l'exploit en priant mes partenaires du Canal de laisser une petite chance à nos invités ;-)

Ce week-end donc, voyons la vie en rose :

A vous de jouer !

Partager cet article
Repost0